Le Site du TANTRA DE L'AMOUR®

OSER LE TANTRA ET VIVRE DE PLAISIR !

Vous êtes sur la page 11 de notre site. 

Cliquez ci-dessous pour consulter les autres pages (18 pages)

Joëlle et François NOTTER


Manoir de Lavergne

33350 PUJOLS


Tel: 05 57 40 77 50


fnotter@francois-notter.com

Un Tantrisme plein d'amour, de joie , de jeux et de plaisirs...

OSER LE TANTRA ET VIVRE DE PLAISIR !

Cliquez ici... for miousic !

Quel plaisir, pour nous, de vous parler de la liberté authentique

et directe du plaisir... qui reste un bel axe central du Tantra !

 

 

 

 

UNE VIE SANS PLAI-SIR : QUELLE PLAIE ! 

UNE VIE DE PLAISIR : C'EST COMPLET !

Réussir sa vie, être en abondance d’amour et accueillir le plaisir en toute conscience... c’est qu’un pacte à été signé avec le diable ?

Ne plus favoriser, ne plus chercher la souffrance, les difficultés et les “épreuves” et s’orienter vers le plaisir le plus total, le plus intégral, vécu dans l’instant, sans chercher ni résultat ni profit; c’est probablement qu’on doit être devenu fou, ou  être pieds et poings liés avec le diable pour l’éternité ? C’est du moins ce que croient encore certains...

 

LE PLAISIR C'EST LA VIE

Il suffit d'observer son propre corps pour prendre vite conscience que le plaisir est un bon indicateur de vie, d'épanouissement et même de belle santé. 

Le plaisir est un moyen pour notre corps (et pour notre coeur) de se faire entendre et de manifester sa joie d'être "connecté", d'être pris en compte dans ses besoins et sa réalité naturelle.

 

LE PLAISIR EN ABONDANCE

Notre approche et notre vision du plaisir est simple: Pour nous le Plaisir existe en abondance. Il est gratuit et illimité. Le Tantra nous a amené à prendre conscience que nous étions l’un et l’autre des êtres de plaisir.

Sans avoir à forcer, à chercher, à maîtriser quoi que ce soit !

Nous avons découvert qu’il suffit parfois de laisser exister cette puissance de plaisir, de la laisser grandir dans nos vies respectives.

 

LÀ OÙ IL Y A DE L'OXYGÈNE... Y A DU PLAISIR !

Le  plaisir a besoin de respiration, et surtout d’oxygénation !

Comme le formule si bien Alexandre Jardin dans son livre “L’Île des Gauchers””: “mieux vaut avoir un mari (ou une femme) oxygénée

qu’un mari (ou une femme) empaillée !”

Nous disons depuis longtemps: “Là où il y a de la gène, y a pas d’plaisir.

Là où il y a de l’oxygène y a du plaisir !”

Notons aussi l’importance de la respiration dans la pratique tantrique.

Les poumons ne se situent-ils pas au niveau du chakra du cœur...

 

OSER S'ABANDONNER AU PLAISIR

Pas de plaisir profond sans réel lâcher-prise, sans abandon des tensions parasites : accueil, tendresse, ouverture restent les trois piliers d’une relation à soi-même (soi-m’aime) digne de ce nom.

(au nom de l’amour je dis non aux crispations et raideurs aliénantes)

La vie nous fait une invitation: nous abandonner réellement au plaisir...

sans toutes les résistances, sabotages et peurs si ordinaires. Nos fausses croyances et notre culture de la petitesse et du malheur nous fournissent une panoplie des syndromes anti-amour 

et anti-plaisir impressionnante ! 

 

LAISSEZ-LES VIVRE... CES ÉLANS DE PLAISIR !

Laissez les vivre... ces élans de plaisir !

Nous possédons cette capacité d’accueil et d’ouverture au plaisir au fond de nous-mêmes. Il nous reste juste à les laisser vivre à leur guise.

Lorsque nos beaux élans de plaisir ne sont plus sous la dépendance omniprésente de la tête, de son contrôle accru, et de sa tyrannie ordinaire... il s’en passe des choses magnifiques et surprenantes !

 

Les élans et les autorisations matures au plaisir sont les bienvenus

dans notre vie. 

Ils nourrissent notre aptitude à nous aimer nous-mêmes et à, découvrir notre vraie valeur (et des valeurs fondamentales comme la liberté et le plaisir authentique).

Á noter: Nous faisons une grande distinction entre le désir de plaisir infantile et immature, et l’élan vers le plaisir mature et conscient.

En effet, il ne suffit pas de dire: “je me fais plaisir”, sans lucidité et responsabilité. 

Le plaisir compulsif, automatisé et réactif peut s’avérer dangereux pour

soi et pour les autres.

Le Tantra m’invite d’ailleurs à être grandement responsable de mon plaisir...(responsable autant que coparticipant)

 

MATURITÉ, PLAISIR...ET BONNE RÉPONSE À DONNER.

Pour nous: ”Responsabilité” équivaut à “donner la bonne réponse aux sollicitations de l’univers dans l’instant. Une responsabilité nécessitant

une vision suffisamment globale 

et élargie des choses. Une responsabilité reliée à une liberté mature...

et finalement plus adulte que d’ordinaire !

 

NOUS SOMMES LE PLAISIR...

Beaucoup cherchent le plaisir comme si c'était quelque chose de lointain, d'inatteignable. 

Nous considérons par expérience que “Nous sommes le plaisir”. 

Le plaisir n’est pas ailleurs ou extérieur à nous-mêmes: il est en nous,

il est nous... il est aussi "calinou" !

Il reste juste à décrasser, libérer et enlever tous ces voiles ou barrières

qui nous cachent notre puissance de plaisir à nous-mêmes !

Le plaisir au cœur du meilleur en nous-mêmes n’attend plus que nous !

A ce sujet, l’univers et Dieu n’attendraient-ils plus que nous, eux aussi ?

 

LE DIEU DU PLAISIR

Nous considérons et constatons, au sein de notre démarche tantrique,

que Dieu nous a programmés pour le Plaisir. 

 

Et si Dieu se manifestait à nous par le plaisir ?

Peut-être n’attend-il qu’une chose: que nous fassions le choix d’honorer les dons et capacités d’ouverture au plaisir qu’il à créé en nous. 

 

Et si Dieu prenait plaisir à jouir de la liberté de plaisir qu’il peut constater chez les êtres qu’il a créé ?

Et si nous devenions les rois du plaisir, les rois mages de cette image-matrice de plaisir sacré ? (Dieu nous a créé à son image)

 

Toute la nature est organisée et mise en vie autour du plaisir: il suffit d’ouvrir les yeux, sans les a-priori maintenus par tant de conditionnement religieux et culturel.

Notre approche du Tantra n’a vraiment rien de judéo-chrétien, ce qui lui offre une grand liberté. A nous d’en jouir... avec plaisir !

 

LE PLAISIR: UNE VRAIE VOIE INITIATIQUE

Pour nous le plaisir s’impose comme une ultime et centrale voie initiatique. 

L’extase spirituelle n’est-elle pas emplie de plaisir ? Et si ce haut-niveau spirituel dure, peut alors s’installer une jouissance permanente.

Là encore, le spirituel rejoint le plaisir, et le plaisir favorise le vrai spirituel. C’est à dire l’épanouissement et la jouissance de l’esprit.

L’esprit a été créé pour cela,il serait dommage de passer à côté,

n’est-ce pas ?

 

UN CHEMIN DIRECT VERS LE BONHEUR

Pourquoi partir obligatoirement de la souffrance pour aboutir à la conscience, ou à un vécu spirituel plus épanouissant ?

 

Il nous parait tout à fait possible de commencer directement par le plaisir. La voie la plus directe vers le bonheur ne passe pas par la souffrance obligatoire. Bien sûr, pas dans n’importe quelles conditions. Il y a nécessité  de maturité, d’alignement intérieur, de positionnement personnel préalable.

 

GUÉRISON PAR LE PLAISIR, PLUTÔT QUE RÉDEMPTION PAR LA SOUFFRANCE !

Plutôt que de choisir la “rédemption par la souffrance”, nous préférons opter pour la “guérison par le plaisir”. A chacun, chacune, de faire son choix. Car c’est toujours un choix, quoiqu’en disent toutes les “victimes” du monde qui deviennent très vite bourreau, d’elle-même !

Il nous parait beaucoup plus sage et plus facile, lorsque les vieux schémas de difficulté et de pénurie sont lâchés, de se détendre et de s’aimer dans le plaisir. Au lieu de ne pouvoir exister (sentiment d’exister) que soumis

à la douleur ou cherchant la souffrance sous toutes ses formes.

Une condition est nécessaire sur ce chemin de rencontre et de fusion

avec le plaisir: lâcher les vieux schémas judéo-chrétiens si bien implanté dans nos disquettes intérieures.

 

LA RÉSISTANCE AU PLAISIR GÉNÈRE DE LA SOUFFRANCE.

Nous avons conscience que toute souffrance est l’expression d’un conflit intérieur et d’une résistance au plaisir (schéma d’interdiction au plaisir, schéma ou habitudes anti-vie). 

Et plus le besoin de plaisir est grand, plus grande est la souffrance !

Nous avons aussi conscience que tout plaisir juste amène naturellement

à lâcher-prise. 

Il favorise la libre-circulation d’un courant d’énergie régénérateur et source de vie... à profusion !

Et si le plaisir était une des clés de la “vie éternelle “? 

 

OSER ÊTRE ET AGIR... SANS PROGRAMMES PRÉ-CONS-SUS.

Le Tantra nous a montré l’importance de l’expérience personnelle et les cadeaux reçus après avoir osé faire, sans programmes préconçus (ou le moins possible) par notre petit "tyran mental".

 

Le Tantra nous a encouragé à oser le plaisir, à oser lâcher certaines croyances et habitudes de pensées qui nous maintenaient prisonniers de nous-mêmes. 

Il nous a aidé à nous  libérer de ces programmes mentaux classiques qui nous collaient aux baskets !

Là, nous avons vécu l’euphorie et la joie qui accompagnent, à chaque fois, toute nouvelle libération. Cela accompagné du plaisir d’avoir “brûlé encore un stock de vieilles scories”. Le plaisir aussi d’accueillir un bel espace de possibles pour d’autres créations nouvelles, d’autres accouchements fructueux... et d’autres plaisirs !

 

METTRE LA TÊTE... A LA QUEUE !

Cependant, il nous est très vite apparu la nécessité de faire un distinguo entre “Plaisir de la tête”, concocté à l’avance par les scénarios ou disquettes de la tête”, et “Plaisir du corps” ou vécu le plus directement possible à l’écoute des sensations et impressions personnelles.

En accord avec son corps ?

D’un côté le plaisir Yang-mental (masculin) avec souvent ses excès: tendu, volontaire, crispé, inquiet... et de l’autre le plaisir Yin-perceptif (féminin) avec parfois ses illusions ses flous ou ses rêves...

La démarche Yin nous semble plutôt favoriser l’acceptation, l’ouverture

et la détente, préalables à l’émergence du “vrai plaisir” ou “plaisir harmonisant et créateur”...

Ainsi, mettre en tête les demandes du corps, et ainsi mettre à la queue les programmes de la tête, nous parait une sacrée option d'amour de soi !

 

LE PLAISIR DE PRENDRE LA VIE COMME ELLE EST.

Ainsi nait le plaisir de prendre la vie comme elle est: “J’ai appris à aimer tout ce qui m’est donné par la vie... et à prendre du plaisir dans tellement de situations, que je finis par les remercier toutes !

Alors je m’ouvre à TOUS les plaisirs, sans classements arbitraires, sans comparaisons inutiles, sans découpages du mental (analyser= couper).

Je reste disponible à tous les plaisirs que la vie m’offre à profusion sur mon chemin... 

Et pas seulement ceux que je sélectionne a priori avec mon petit mental, tellement aveugle et si souvent infantile.

Réfléchir à l’avance ne sert pas à grand chose en la matière !

 

PAS DE JUGEMENTS, PAS DE PROGRAMMES !

C’est un des enseignements du Tantra: pas de jugement, pas d’ a-priori, pas de programme (coercitif) à l’avance! Chaque plaisir est unique. Chaque instant est unique. Chaque osance est unique !

Les voies du plaisir seraient-elles impénétrables pour la petite tête qui croit tout gérer ou tout maîtriser ? Oui ! Jusqu’au jour où cette petite tête grandit un peu, et laisse de la place à la conscience qui se trouve juste derrière elle...

 

LE PLAISIR, C'EST DE L'AMOUR

Pour nous, très vite s’est imposé à notre petite conscience le fait que le plaisir est de l’énergie. 

Si Plaisir = énergie et si Amour = énergie (libre circulation de l’énergie à tous niveaux), ainsi Plaisir = Amour et inversement.

Le Tantra de l’amour est un Tantra du plaisir. Une approche du plaisir tantrique ne peut se faire sans amour. Un plaisir libéré ne peut se vivre réellement que relié à un amour libéré.

Pas facile, à une époque de début de “libération sexuelle” !

Une période encore fortement imprégnée par très nombreux tabous en

ce qui concerne l’amour. A quand la “révolution de l’amour” ?

Et la réelle autorisation au plaisir !

 

SOYEZ LIBRE D'AIMER... MAIS SURTOUT COMME ON VOUS DIT DE LE FAIRE !

Les vieux schémas culpabilisants et anti-plaisirs ont encore la peau dure ! 

Aimez-vous les un les autres... comme on vous dit de vous aimer, et pas autrement ! Soyez libre d’aimer... mais ne prenez surtout pas la liberté d’aimer à votre  façon: 

C'est trop dangereux pour le système !

Surtout si, en plus, vous prenez réellement du plaisir !

 

LE CHOIX D'AVOIR LE PLAISIR... D'ÊTRE SOI !

Oser le plaisir amène assez vite à découvrir le “plaisir d’être soi”.

C’est à dire en relation directe d’amour et de tendresse avec soi.

Il n’y a pas de “plaisirs interdits”... juste des “plaisirs pas justes”, des “plaisirs décalés”, sans vraie circulation d’énergie en soi et avec l’autre,

les autres. C’est le meilleur test vérité !

Les plaisirs trop soumis aux scénarios du mental sont souvent vidés de leur substance de vie et de pétillement réel. Ils sont coupés de la réalité vécue par la grand majorité du petit monde intérieur. 

Les désirs réels du corps sont alors ignorés ou reniées, ceux du cœur aussi. 

Écoute ton cœur, écoute ton corps... et ton esprit t’écoutera !

 

JUSTE OSER LE PLAISIR JUSTE.

Et si Dieu t‘écoutait enfin quand tu oses te faire réellement plaisir ?

Et si le plaisir participait  à la venue du paradis sur terre ?

Même si ailleurs ou plus tard un autre “nous attend”.

Pour nous faire plaisir ?

Et si le chemin commençait par le nettoyage efficace de ces interdits au plaisir, de ces limitations ou dévalorisations personnelles, réels affronts au créateur qui nous a donné vie, donné des en-vie... de plaisir !

“Aime et fais ce que tu veux” disait St Augustin. Aime ton plaisir...

il te le rendra au centuple.

Prends plaisir à vivre... avec toi-même, libéré de tous ces interdits à l’amour et au plaisir.

Y a-t-il des “bons” ou des “mauvais” plaisirs ? Nous ne le pensons pas. 

Juste des plaisirs justes... des plaisirs vécus de manière juste. 

 

TOUT EST DANS LA MANIÈRE...

Et si finalement tout était dans l’art et la manière ?

Le Tantra nous a enseigné que ce n’est pas ce qui est fait qui compte,

mais la manière, la façon, dont la chose est faite. Et avec quelle intention, quel scénario mental elle est vécue. Aussi, nous portons notre attention sur la manière de faire. Une manière qui intègre du cœur, du raffinement, de la présence. Et non une manière qui manifeste automatisme, absence, grossièreté, vulgarité, etc...

Pour nous l’essentiel du Tantra n’est pas dans un mode d’emploi ou une technique, il est dans l’état d’esprit et la conscience avec lesquels nous abordons toutes choses. Entre autres le plaisir !

Tout entre en jeu: le moment, le lieu, le décor et les vibrations des personnes en présence ! Toute action est à resituer dans un contexte énergétique, qualité de taux vibratoire, qualité d’être, etc...

 

LE SABOTEUR MENTAL

Autre exemple: le plaisir de donner ou recevoir un massage sera différent à chaque fois. Je peux aussi me gâcher mon plaisir en ne sachant pas dire non à un partenaire ou masseur qui ne me convient pas.

Ou encore me gâcher mon plaisir en décidant avec ma tête que ce n’est pas celui ou celle qui me convient. Alors que si j’avais eu les yeux bandés, mon corps n’aurait peut-être pas du tout été du même avis !

Le plus grand saboteur du plaisir, c’est la tête bien formatée.

Porteuse, de surcroît, de nombreuses injonctions familiales ou d'interdits transgénérationnels !

 

HABITER SON PROPRE PLAISIR.

Et si j’apprenais à “habiter mon plaisir”... au lieu de commencer à m’ennuyer ? Sinon que va-t-il se passer: je vais avoir besoin d’un “plaisir crescendo” (augmentons la dose !), je vais continuer à fuir dans le mental, dans le fantasme... et je vais finir par maltraiter mon corps et mon être profond.

Habitant réellement mon, plaisir, je vais pouvoir le renouveler, le régénérer beaucoup plus facilement... voire naturellement. Cela sans programmes, sans chercher à prouver, sans compétition absurde.

 

ME FAIRE LE PRÉSENT DE VIVRE L'INSTANT PRÉSENT...

Aucun instant n’est identique à un autre instant. Je peux me faire le présent de rester dans le présent, ici et maintenant. En réel contact avec moi-même, avec ce que je sens et qui circule entre moi et l’autre, entre moi et mon environnement. Quel cadeau que celui du plaisir de l’instant. Un plaisir qui emplit totalement l’instant !

J’ai le choix entre un plaisir qui m’aliène petit à petit, et qui me fait vieillir (plaisir stérilisant, mentalisé et sans cesse à “doper” artificiellement), et un plaisir souple, mature et surprenant qui me nourrit, me transforme et me fait rajeunir. 

Tout est question de choix et d’attitude !

 

PLUS JE FONDS DE PLAISIR, PLUS JE ME FONDS DANS LE PLAISIR ! 

Plus je prends plaisir à me faire plaisir, plus je peux “devenir le plaisir”.

Plus j’ai la possibilité de me fondre dans le plaisir... à force de fondre de plaisir ? Plus je vais vers lui, plus je deviens lui... plus il vient à moi et devient moi.

Au lieu de m’occuper de “ce qui ne me fait pas plaisir”(comme un enfant face à des épinards qu’il n’a jamais goûté), je peux m’orienter vers ce qui me fait plaisir ou pourra me faire plaisir... si j’évacue les schémas automatiques et préconçus qui m’évitent de si belles expériences !

 

UN OBJECTIF DE CAMÉRA FINALEMENT TRÈS SUBJECTIF !

Parfois le passage du non-plaisir au plaisir résulte uniquement d’une modification de la perception que je m’accorde des choses et des êtres : une “manière de considérer”, une manière de “placer ma caméra personnelle” et de m'autoriser un point de vue différent.

 

LIBÉRER DE LA PLACE DANS MA VIE... POUR LE PLAISIR.

Finalement, plus je fais de la place au plaisir, plus il peut arriver et se déverser en abondance. Si je ne vide pas suffisamment mon “espace intérieur”, il ne peut couler dans ma vie et remplir mes pauvres vides !

Une piste essentielle à nos yeux: Ne plus chercher le plaisir...

juste lui faire une très belle et libre place à l’intérieur de nous-mêmes

et dans notre vie. Juste lui accorder autant de temps que d’espace !

Alors, ce plaisir infini pourra se manifester en abondance...

 

                                               Joëlle et François Notter. Lavergne. 2009

Libérez votre sensualité innovante

Honorez avec amour votre partenaire... Histoire de jardiner votre couple

et ainsi mieux pétiller dans vos échanges sensuels et sexuels.

Osez à une main aujourd'hui au lieu d'at-tendre deux-mains !

Calinez votre vraie nature de plaisir...

Tout est bon dans le câlin, jouez avec vos intuitions, vos coups de coeur...

Livrez-vous à l'autre et délivrez-vous

de vos peurs (mentales) et crispations (physiques)

Osez le vrai lâcher-prise...

Lachez les vieux schémas de pensée inhibants et castrateurs !

Et laissez sexe-tasier votre communication intime

Chez nous le port du voile tantrique n'est en rien obligatoire !